Dear diary, The cure for everything is salt water. Sweat, tears or the sea.

Cher internaute sans visage,

Aujourd’hui je me sens vide.

 

       Ce n’est pas que depuis aujourd’hui mais depuis que je suis rentrée de vacances. Je suis allée au Portugal, ma terre natale, et depuis je ressent le manque. Pas le manque normal, celui-là je suis habituée. Le petit manque perpetuel, c’est la part de douleur qui fait plus de bien que de mal. Là, c’est différent. Là ça me prends les tripes. Ca me coupe les ailes. Ca me donne envie de m’arracher le coeur pour ne plus rien sentir.

     Au debut ce n’etait rien. C’etait une idée qui a germer doucement dans ma tête. Un tiens on est quand même bien chez soi. Puis les jours sont passés et c’est devenu un on resterais bien quelques jours de plus. Au moment de revenir en Belgique c’était un je n’ai pas envie de partir. Puis au fur et a mesure ca s’est transformé en j’ai envie d’y retourner. Aujourd’hui c’est un je dois y aller, je me sens complète: là-bas.

       Ce qui est un peu paradoxal c’est que j’ai toujours affirmer à pieds joints que je ne retournerais jamais habiter au Portugal. Avec un salaire minimum de 500€ et des serveuses qui gagnent moins de trois euros par heure: c’est de la survie. Hors de question! J’aime ma Belgique moi! Le confort que le pays procure. Je ne dis pas que c’est le grand luxe mais c’est plus facile.

    Alors aujourd’hui, assise sur mon lit j’essaie de ne plus y penser. De toute façon, demain ça ira mieux.

Des bisous nostalgiques

-Cath’

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s